Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mon Coin Livresque

Mon Coin Livresque

"Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire, j'ai la certitude d'être encore heureux." Jules Renard


Kaleb : tome 1 de Myra Eljundir

Publié par Moncoinlivresque sur 2 Juillet 2015, 19:14pm

Catégories : #Romans, #Young adult

"Kaleb" Myra Eljundir

Paru aux éditions Robert Laffont "R"

(442 pages)

 

Résumé : C’est si bon d’être mauvais…
À 19 ans, Kaleb Helgusson se découvre empathe : il se connecte à vos émotions pour vous manipuler. Il vous connaît mieux que vous-mêmes. Et cela le rend irrésistible. Terriblement dangereux. Parce qu’on ne peut s’empêcher de l’aimer. À la folie. À la mort.
Sachez que ce qu’il vous fera, il n’en sera pas désolé. Ce don qu’il tient d’une lignée islandaise millénaire le grise. Même traqué comme une bête, il en veut toujours plus. Jusqu’au jour ou sa propre puissance le dépasse et ou tout bascule… Mais que peut-on contre le volcan qui vient de se réveiller?

(Chronique en cours)

 

"Il s’assied à côté de lui, sans dire un mot, et se contente de l’attraper par l’épaule et de lui frotter vigoureusement le bras. Le jeune homme lui rend un sourire misérable, reconnaissant et gêné à la fois. Nul besoin de parler avec son père. Kaleb comprend ses inquiétudes et perçoit son amour fort, très fort. et cet amour est magique. Il le sent qui le pénètre et lui berce le cœur, c’est un sentiment sublime qui panse sa douleur, fait couler un sang vigoureux dans ses veines et le réchauffe doucement. Il se sent beau, dans les yeux de son père. Kaleb ne bouge pas. Pourtant, tout bouillonne à l’intérieur de lui. Il se nourrit, se gave de l’amour paternel et se régénère, reprend confiance."

 

"Le Bien et le Mal ne sont pas si différents. Ce sont des frères jumeaux qui s’épanouissent différemment. Il suffit parfois d’un minuscule grain de sable pour enrayer la machine et inverser la tendance de chacun. Et si le Mal peut devenir le Bien, c’est que tout est possible…"

 

Sous le mystérieux pseudonyme de Myra Eljundir, se cache Ingrid Desjours, auteure de "Dans les yeux d'une poupée" et de "Potens". Pourquoi utiliser un autre nom que le sien ? Et  bien tout simplement pour "avoir une liberté d'expression inédite" comme le dit Ingrid Desjours elle-même. Psychologue spécialisée en sexo-criminologie, elle se lance dans la littérature jeunesse et part à l'aventure accompagnée de Kaleb, ce jeune empathe âgé de 19 ans qui va lui permettre d'arpenter des chemins différents de ceux qu'elle connaît déjà et dans lesquels elle excelle.

Ainsi, aidée de "sa jumelle maléfique", (Myra), Ingrid Desjours peut en toute tranquillité laisser libre court à son génie créatif en nous emportant avec elle dans les profondeurs de la psyché humaine !

 

Mon avis : Doté d'un pouvoir attractif hors du commun, Kaleb est un jeune homme de 19 ans que la vie n'a pas épargné, mais qui a tout pour plaire et réussir, jusqu'à ce qu'il parvienne enfin à définir exactement ce qu'il est : un empathe très puissant. 

L'empathe ne se contente pas de se connecter à vos émotions afin de ressentir à son tour le panel d'émotions qui peuvent passer en vous...non...Kaleb peut faire bien plus...A l'inverse des héros "tout beau tout neuf" que vous auriez l'habitude de voir fleurir d'ordinaire dans les livres jeunesses, Kaleb est un parfait anti-héros...Bon ? Mauvais ? Les choses ne sont pas toujours aussi faciles à définir... Sommes-nous fondamentalement l'un des deux ?

Déconseillé aux moins de 15 ans, ce livre n'est pas à mettre dans les mains de n'importe qui tant la psychologie des personnages et la noirceur dans laquelle ils sont plongés pourraient choquer les plus jeunes.

Le personnage de Kaleb est à la hauteur de son pouvoir...vous l'apprécierez autant qu'il vous semblera repoussant, tant il dégage quelque chose de malsain. Il faudra vous détacher de lui pour ne pas succomber à votre tour...pour ne pas vous méprendre. Les apparences sont parfois trompeuses et vous le découvrirez tout au long de votre lecture...

Poussée à l'extrême, l'empathie peut s'avérer beaucoup plus dangereuse que bénéfique...Kaleb a le pouvoir de capter les émotions de n'importe quelle personne, de les aspirer, de rentrer à l'intérieur même de son esprit et d'y insuffler des sentiments nouveaux...

Dans les mains d'une personne bien intentionnée, cela pourrait être un don merveilleux...dans les mains d'un jeune de 19 ans colérique, capricieux et immature...c'est autre chose.

'Myra Eljundir' a su créer un personnage central particulièrement addictif...les personnages secondaires sont néanmoins tout autant intéressants. La force de ce roman ? Son intrigue...je ne peux pas réellement vous en dire davantage sans risquer de 'trop' vous en dire. Pour autant, je peux utiliser certains mots qui pourront vous guider sans vous spoiler : "prophétie", "organisation", "traque"...

Vous aurez toujours plus envie de tourner les pages pour en savoir davantage...et la frustration sera au rendez-vous...ce sera à la fois une torture et un cadeau...addictif...il n'y a pas d'autres mots pour qualifier ce livre. Vous êtes captivé du début à la fin, tant les informations nous sont livrées au compte goutte...

Un élément à souligner qui n'a rien à voir avec l'histoire : la couverture du livre qui a un toucher vraiment particulier...j'ai beaucoup apprécié cette originalité.

La plume de l'auteure, quant à elle, est certes, "simple", dénuée de fioriture, mais elle est efficace. Ce roman, cette intrigue, ces personnages n'ont pas besoin de plus pour nous captiver...

J'ai particulièrement aimé cette lecture et je vous la recommanderai sans aucun souci...vous verrez, vous ne pourrez plus la lâcher !

Ma note : 8,5/10

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents