Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mon Coin Livresque

Mon Coin Livresque

"Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire, j'ai la certitude d'être encore heureux." Jules Renard


Mes lectures en cours #1 - Zoom sur "Dans le grand cercle du monde" de Joseph Boyden

Publié par Moncoinlivresque sur 11 Février 2016, 10:50am

Catégories : #Romans, #Blablas

 

Paru aux éditions Le Livre de Poche le 30 Septembre 2015 - 691 pages

(Lecture commencée le 10 Février 2016)

 

"Un jeune jésuite français venu en Nouvelle-France pour évangéliser les Indiens est abandonné par ses guides et capturé par les Hurons en même temps qu'une jeune Iroquoise.

Après Le Chemin des âmes et Les Saisons de la solitude qui l’ont imposé parmi les grands écrivains canadiens contemporains, Joseph Boyden poursuit une œuvre ambitieuse. Situé dans les espaces sauvages du Canada du XVIIe siècle, ce roman épique, empreint tout à la fois de beauté et de violence, est d’ores et déjà considéré comme un chef-d’œuvre.

Trois voix tissent l’écheveau d’une fresque où se confrontent les traditions et les cultures : celle d’un jeune jésuite français, d’un chef de guerre huron, et d’une captive iroquoise. Trois personnages réunis par les circonstances, divisés par leur appartenance. Car chacun mène sa propre guerre : l’un pour convertir les Indiens au christianisme, les autres, bien qu’ennemis, pour s’allier ou chasser ces « Corbeaux » venus prêcher sur leur terre. Trois destins scellés à jamais dans un monde sur le point de basculer.

Mêlant lyrisme et poésie, convoquant la singularité de chaque voix – habitée par la foi absolue ou la puissance prophétique du rêve – Boyden restitue, dans ce roman d’une puissance visuelle qui rappelle Le Nouveau Monde de Terrence Malick, la folie et l’absurdité de tout conflit, donnant à son livre une dimension d’une incroyable modernité, où « le passé et le futur sont le présent. »"

 

Impression du moment : Je n'en suis qu'à la page 60...pour l'instant la lecture est très fluide, bien rythmée. La succession des points de vue rend le récit prenant. Le lecteur n'a pas de précision sur le personnage qui parle avant de rentrer dans la narration, mais le ton employé permet de suite de se situer. 

Très poétique et directe, la plume de Joseph Boyden me plaît pour l'instant.

La suite au prochain numéro ! 

Victoria
 

 
 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents